[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/316350798″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

Retranscription écrite

Bonjour Bernard,
*Bonjour David, comment vas-tu ?*
En pleine forme 😀
*Nous te retrouvons comme chaque lundi pour un moment d’inspiration*
YESS !!
Aujourd’hui, je souhaite que nous partagions une réflexion sur nous même et sur notre manière d’agir en tant qu’être Humain.

**
La question que je vous proposes aujourd’hui est : Qu’êtes-vous prêt à réaliser pour votre confort ?

Cette réflexion est partie d’un constat simple : nous savons toutes et tous qu’il y a des personnes dans le besoin, pourtant cela ne nous empêche pas de vivre.

Est-ce que vous accepteriez de “partager” votre maison, votre argent ou encore votre nourriture avec une personne en détresse ?

Nous pourrions remplacer le mot partager par le mot “sacrifier”, qu’êtes-vous prêt à sacrifier avec plaisir aujourd’hui pour les autres ?

Chaque individu possède la réponse qui lui appartient ! Aucun jugement de valeur.
Simplement, le fait de se poser cette question nous en apprend plus sur nous-même.

Et c’est la raison principale pour laquelle je vous la pose dans cette chronique 🙂
Car plus vous apprendrez à vous connaître, plus vous serez capable d’être en accord avec vous même.
Cela vous permettra de vous développer personnellement et de faire apparaître votre vraie nature, votre réel potentiel !

Rassurez-vous, chaque personne répond différemment ! D’ailleurs, une même personne peut donner une réponse différente en fonction de la situation dans laquelle elle se trouve.

Par exemple, si j’ai un surplus de nourriture, je le partagerai volontier. Par contre si je suis moi même en manque, je privilégierais mes proches et moi même, il n’est plus la question de confort mais plutôt question de survie !

Donc vous poser cette question : Que suis-je prêt à réaliser pour mon confort ? vous permet également de relativiser la situation dans laquelle vous vivez.

Quelle que soit votre réponse,évitez de culpabiliser, prenez plutôt l’information comme un outil qui vous aidera dans le voyage de votre vie 🙂

*Ah, oui, très intéressant*

Pour finir, laissez moi vous raconter une courte histoire qui reflète l’impact de nos décisions en cas de survie :
Un jeune couple se retrouvent coincés en plein désert.
À bout de force, la femme s’écroule tandis que l’homme titube sous la chaleur.
Dans leurs gourdes, il reste à peine quelques gorgées.
L’homme se retrouve face à un dilemme, soit il donne à boire à sa femme pour la sauver, soit il se préserve en terminant le peu d’eau potable qu’ils leurs restent.
Une série de question traverse l’esprit de l’homme et malgré son envie de sauver sa bien-aimée, il bût les dernières gouttes et s’éloigna d’elle en larme.

Une manière de voir la situation est de se dire que l’homme est un égoïste, car il a préféré son confort, sa survie avant celle de la femme.

Pourtant, dans la suite de l’histoire, nous apprenons que grâce au contenu de la gourde, l’homme puise ces dernières forces pour atteindre un village de natifs.

Et la première chose que l’homme dit à ses sauveurs avant de s’évanouir : Allez chercher ma femme.

La morale que je souhaitais vous partager avec cette histoire est que “Parfois, il vaut mieux penser à soi pour être capables d’aider les autres par la suite !”

Grâce aux quelques gorgées, l’homme a pu atteindre un village, chose qu’il n’aurait pas pu faire si il avait porté sa femme à bout de bras.

Evidemment, il s’agit d’une histoire et la réalité est parfois bien différente.
À vous chers auditeurs, de savoir ce qui est bon pour vous et pour votre entourage 🙂

Ressources : http://www.evolution-101.com/pensees-sur-laide-et-lentraide/